Histoire de Pâques

Des réponses à vos questions à propos de la fête de Pâques........

Un peu d'histoire ...

 

À l'origine, Pâque est une grande fête juive. Elle célèbre un événement très important : Dieu, comme il l'avait promis à Moïse, a libéré les Hébreux esclaves en Égypte.

Alors, le premier soir de la Pâque juive, au cours d'un repas, chaque famille revit ce que ses ancêtres ont vécu. On partage un pain en deux en disant : "Voici le pain que nos ancêtres ont mangé en Égypte. Quiconque a faim, qu'il vienne manger, et célébrer la Pâque avec nous..." En buvant aussi quatre coupes de vin durant le repas, on célèbre cette libération.

Le jeudi soir, juste avant son arrestation, Jésus lui aussi a partagé avec ses apôtres le pain et le vin. Il a donné un autre sens à ce geste en disant : "Prenez et mangez-en tous : ceci est mon corps livré pour vous." Ensuite, il a tendu une coupe de vin : "Prenez et buvez-en tous car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l'alliance nouvelle...", celle de Dieu et de tous les hommes.

Dans la nuit de ce jeudi-là, Jésus est arrêté, jugé et condamné à mort. Il est crucifié le vendredi. Mais le premier jour de la semaine selon le calendrier juif, dimanche pour nous, Jésus "passe" de la mort à la vie de Dieu. Il est vivant, Dieu l'a ressuscité.

En souvenir de ce dernier repas, de la mort et de la résurrection de Jésus, les chrétiens revivent cette nouvelle Pâque à chaque messe, et ils la célèbrent comme la plus belle de toutes les fêtes une fois par an.

Source www.croire.la-croix.com

Pourquoi Pâque et Pâques ?

Si la fête chrétienne de Pâques trouve ses racines dans la fête juive Pessa'h, la Pâque, pourquoi les chrétiens emploient-il le pluriel?

Fête centrale du rituel juif, la Pâque célèbre un événement central dans l'histoire et la foi d'Israël : l'Exode, c'est-à-dire, la sortie d’Égypte où les Hébreux étaient esclaves de Pharaon. La pâque commémore le passage de la captivité à la liberté et la délivrance donnée par Dieu. Pour les juifs, la fête de Pâque ne rappelle pas seulement un souvenir, elle dit qu'aujourd'hui encore Dieu est le libérateur. "À chaque génération, chacun doit se considérer comme si lui-même était sorti d’Égypte, car il est écrit : Tu diras à ton fils : c'est à cause de ce que l’Éternel a fait pour moi, quand je sortis d’Égypte" dit la tradition rabbinique dans la Mishnah (Mishnah, Pesahim 10, 5).

Le repas pascal se prend en famille, au début du printemps, quand la nature "ressuscite" après le sommeil hivernal. Au cours de ce repas, on immole l'agneau dont le sang marque les portes des maisons des Israélites pour les protéger de la mort. La pâque juive unit un rituel pastoral (l'agneau) et un rituel agricole (le pain).

 Les chrétiens ont reconnu dans la mort et la résurrection de Jésus l'accomplissement de ce que préfigurait la sortie d’Égypte : la libération du mal et de la mort, l'appel à la liberté et l'entrée dans la vie voulue et donnée par Dieu.

 A partir des Xe et jusqu’au XVIe siècle le singulier et le pluriel s’emploient indifféremment. Par la suite le singulier a désigné la fête juive et le pluriel la fête chrétienne. Mais il n’y a pas de règle impérative dans ce domaine.

Source www.croire.la-croix.com

Comment est fixée la date de Pâques ?

Pâques est une fête célébrée le dimanche qui suit la pleine lune après l’équinoxe de printemps pour les protestants et les catholiques. L'équinoxe de printemps étant le 21 mars, Pâques est au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril. C’est pourquoi la date change chaque année.

Les orthodoxes et les Juifs ont aussi leurs propres dates. Il arrive certaines années qu’elles tombent en même temps.

source wwww.chretiensaujourdhui.com


 

D’où viennent les traditions de Pâques

A Pâques, les Français mangent du chocolat et les enfants partent à la chasse aux œufs. Il existe d’autres traditions comme l’agneau pascal, les cloches qui reviennent de Rome.

Les oeufs de Pâques

Parmi les traditions de Pâques, les œufs de Pâques tiennent une place important certains sont décorés et d'autres en chocolat. L’œuf, symbole d’une vie en devenir, est devenu un symbole chrétien de Pâques pour exprimer le renouveau de la résurrection.

Pourquoi s’offre-t-on et décore-t-on des œufs à Pâques ?

Pendant les quarante jours de carême, il était interdit de manger des œufs. Or ceux-ci ne se conservent que 20 jours. À la mi-carême, on a donc pris l’habitude de les consommer en faisant des crêpes ou des bugnes pour ne pas les perdre. Le même bon sens économique a fait qu’à partir du Moyen-âge, l’habitude a été prise  de s’offrir des œufs décorés le jour de Pâques.

L’œuf de Pâques a donné naissance à nombreuses coutumes : les Églises Orthodoxes Russe, Grecque, Roumaine distribuent depuis le Ve siècle, des d’œufs teints lors de la célébration pascale, en occident, la tradition chrétienne des œufs remonte aux XIIe et XIIIe siècles.

À la cour d’Angleterre et de France, les rois offraient des œufs décorés, parfois à la feuille d’or à leurs courtisans. En 1884, Pierre-Karl Fabergé fabriqua un œuf de Pâques commandé par le Tzar Alexandre III pour son épouse. Fabergé a réalisé 50 œufs considérés aujourd’hui comme des chefs-d’œuvre de joaillerie.

Au XVIIIe, siècle, en France, on commence à vider un œuf frais et à le remplir de chocolat. Puis, on a fait des œufs en chocolat.

Le jour de Pâques, la tradition est de cacher des œufs en chocolat dans l’appartement ou le jardin que les enfants doivent chercher.

Dans les pays catholiques, ce sont les cloches de Pâques qui ramènent les œufs de Rome.

Dans les pays germaniques et nordiques, c’est le lièvre ou le lapin qui les dépose dans les jardins. Il était l’animal emblématique de la déesse Astre que les saxons honoraient au printemps et de la déesse de la fertilité et du printemps Ost ara en pays germanique. Elle a donné son nom à Ester (Pâques en anglais) et est resté associé aux fêtes de Pâques.

Au Tyrol, c’est la poule qui apporte les œufs, c’est le coucou en Suisse, la cigogne en Alsace.

Les cloches de Pâques ...

Vers le VIIe siècle, l’Église interdit  de sonner les cloches entre le Jeudi saint et le jour de Pâques : les cloches restent donc muettes lors de la mort du Christ jusqu’au jour de sa résurrection.

La légende, dans certains pays catholiques et notamment en France, veut que, le soir du Jeudi saint, les cloches partent à Rome et elles carillonnent le matin de pour annoncer la résurrection du Christ.

L'agneau de Pâques...

En France et dans beaucoup de pays européens, l’agneau de Pâques est au menu du repas du dimanche de Pâques. L’agneau de Pâques rappelle l’agneau de Dieu qui a donné sa vie pour le Salut du monde. L’agneau de Pâques au sens figuré, c’est Jésus sacrifié. L’agneau de Pâques est aussi le symbole du Christ ressuscité

Source www.croire.la-croix.com