le sacrement de  la tendresse

EDITO

Jean Vanier

J’aimais bien Jean Vanier… J’aimais son bon sourire, la douceur de sa parole, sa simplicité et sa modestie. Je me souviens du long silence qui a suivi la projection du film La Tendresse à l’Utopia au début de cette année. C’était un peu comme si les spectateurs ne voulaient pas s’en aller et rester sous le charme. Aujourd’hui je repense à ce film qui lui était consacré comme à un véritable testament spirituel.

J’ai aussi retrouvé dans ma bibliothèque un petit livre, publié en 2008, qu’il avait intitulé Le goût du bonheur. J’avais souligné, à l’époque, quelques commentaires que lui inspirait la pensée d’Aristote : L’homme accompli est celui qui, dans la cité, agit en vue des autres… Le véritable amour de soi se réalise en s’orientant vers les autres… L’homme parfaitement accompli est un homme honnête, intègre et vrai. Il n’agit pas pour avoir le pouvoir à tout prix, pour attirer les regards sur lui, pour être acclamé et recevoir les honneurs, ni pour s’enfermer dans l’autosatisfaction, mais parce que c’est juste et bien d’agir ainsi… Si l’on est orienté vers les autres, c’est pour qu’ils atteignent à leur tour leur perfection d’homme. Comment peut-on vouloir pour l’autre cette perfection si on ne la recherche pas pour soi ? Etre orienté vers autrui doit être réalisé selon une sagesse pratique, la prudence (pages 224-226).

A l’occasion de ses 90 ans il a proposé dix règles de vie pour devenir plus humain :

  1. Accepte la réalité qui est la tienne, tes faiblesses et tes fragilités.
  2. Parle de tes émotions et de tes difficultés.
  3. N’aie pas peur de ne pas avoir de succès.
  4. Sois conscient de ta propre histoire.
  5. Ecoute ton désir le plus profond et suis-le.
  6. Prends le temps de demander à ton interlocuteur : Comment vas-tu ?
  7. Intéresse-toi à son histoire.
  8. N’hésite pas à rencontrer des personnes qui sont différentes.
  9. Tu es un être de communication, mais es-tu un être de présence ?
  10. Rappelle-toi que tu mourras un jour et que tout le monde t’oubliera…

Merci, monsieur Jean Vanier, pour ce bel héritage que vous nous laissez.

                                                     Dominique Bellocq, diacre.

 

Actualités
À la Une
À la Une
  • La Messe des Familles à Caudéran
    Une invitation aux enfants, parents, grands parents pour participer une fois par mois à la messe un peu différemment sur le secteur pastoral de Bordeaux Caudéran.
À la Une
  • Des clefs pour réfléchir....
    Nous vous proposons de retrouver des points de réflexion liés à notre calendrier liturgique et à la vie de l'Eglise
    Histoire de Pâques
    Des réponses à vos questions à propos de la fête de Pâques........

Pâques : Un regard neuf

Chaque être porte en lui-même une part de résurrection.
Chaque être peut nous enrichir, à condition de plonger en lui dans ce qu'il y a de beau, de meilleur, de lumineux, de divin.

Malheureusement, nous épluchons d'abord les ténèbres de l'autre. Et nous en restons là.
Le Christ est là, dans chaque être, enfoui, prêt à se faire reconnaître, et nous passons sans le voir.
Nous manquons la rencontre souvent, pris par notre égoïsme, nos refus, nos barrières, nos intolérances, nos rejets.
Nous avons besoin de demander dans notre prière le regard du Christ.
Il plongeait dans les êtres avec une telle intensité, une telle fraîcheur, une telle nouveauté, que personne n'oubliait jamais plus ce regard. Et en vivait.

Le Christ ressuscité a besoin de notre regard de tendresse et de miséricorde pour aborder chaque être.
Plonger dans ce que chaque personne a de meilleur, c'est recevoir une parcelle de la lumière du Ressuscité.

Père Guy Gilbert

Albums photos de nos églises et de la vie paroissiale :

Flickr: 160140312@N05

Retrouvez la vie du diocèse de Bordeaux sur Facebook et Twitter: